La solution industrialisée pour la construction en zone sismique

Dans plusieurs marchés, il est très habituel l’utilisation de dalles alvéolées en béton précontraint pour la réalisation de planchers. Ceci offre des avantages structurels, à l’optimisation de l’emploi des matériels, ainsi qu’à la vitesse d’exécution et à la qualité or il s’agit d’éléments qu’ont été fabriqués dans des usines, c’est-à-dire dans une ambiance contrôlée.

Les dalles alvéolées permettent la construction des planchers sans coffrage, avec des longues portées sans support intermédiaire et avec une réduction sur l’emploi des matériaux notamment acier et ciment en raison de sa fabrication en béton précontraint dont la densité est plus élevée.

Pourtant en exécution standard il s’agit d’éléments constructifs d’utilisation universelle. En zone sismique, la Norme Européenne EN1992-1-1, relative aux structures en béton, signale que pour l’utilisation des dalles alvéolées en fonction membrane elles doivent forcement travailler en fonction composé avec une table collaborante. En plus, la friction longitudinale au joint entre dalles vient limitée à 0,15 N/mm2 par la même Norme.

La solution consiste à la fabrication des dalles alvéolées avec denté latérale, tel comme signalé sur l’Eurocode 2 : friction additionnelle sans réduction par la Norme du valeur calculé et réduction de l’épaisseur de la table collaborante. Il est même possible de se passer en zone sismique de la table collaborante dans certaines conditions.

Posted in Nouvelles.